Programmation

2 - Le concert

Ils seront sur la scène francophone en mars prochain !

BILL DERAIME & NICOLAS VITAS

Le blues du Francophone.

A vos agendas ! Le 21 mars prochain, la cinquième édition du festival des Francophonides sera placée sous le signe du blues avec deux artistes français de renoms, uniques et complémentaires : Nicolas VITAS, le talent régional de l’étape, et l’excellent Bill DERAIME, pionnier du blues francophone.

A la salle des fêtes, à partir de 20H, c'est aux complaintes des guitares et au swing de la basse, c'est dans une ambiance détendue et aux teintes afro-américaines que le concert des Francophonides 2015 rythmera Vernaison.

Prenez un peu de folk-blues, ajoutez-y un zest de dobro, des textes magnifiques et c'est Nicolas VITAS qui vous transportera au cœur de la Nouvelle Orléans. Un talent n'arrivant jamais seul, Bill DERAIME, l’artiste à la voix si particulière, aux sonorités mêlant blues rock et Reggae, interprétera ses titres, imprégnés des parfums de la Louisiane et foulera le plancher de Vernaison pour vous faire découvrir ou redécouvrir son style si exceptionnel.

A noter que Vendredi 20 mars, pour la première fois, le festival proposera un tremplin ouvert aux groupes locaux, en ligne avec notre volonté de promouvoir des artistes francophones de la région. Ce tremplin donnera au vainqueur l’assurance d'accéder à une grande scène. Les groupes intéressés sont invités à ce rendre sur le site Internet du festival : www.lesfrancophonides.com pour connaître les modalités d’inscriptions.

Les Francophonides, c’est avant tout et depuis 2011, le festival qui célèbre les artistes francophones, les textes, les mots, cette richesse de la langue mais aussi des accents et des intonations, la musique, les rythmes et tout ce qui fait de la diversité culturelle francophone un métissage si parfait. Aux Franco, on y a entendu les rythmes envoûtants d'Afrique, les accents si charmants du franco-gallois Michael JONES ou du québécois Bernard ADAMUS, les guitares de KAOLIN, la voix si douce de RIKE ou les textes si frais de Fabrice MAUSS et de Teddy SAVIC.

En 2015, place aux cordes qui pleurent, chantent ou crient, aux rythmes "funkisants", à la puissance des voix et des mots. Cette année, place à la musique de « l’esprit » !

Mots-clés :

Billets liés
Derniers billets
Suivez nous
  • facebook-square
  • Twitter Square

© 2014 Echanges Francophones/Les Francophonides - Site créé par Mélanie Grospart